Distraction, excès de vitesse ou somnolence ne sont que quelques causes d’accident au volant parmi tant d’autres. D’après Esteban Alcántara, ingénieur spécialisé en sécurité active chez SEAT, «les nouveaux systèmes d’assistance à la conduite sont très utiles dans de telles situations.» À point nommé pour le lancement mondial du  SEAT Tarraco large SUV,l’expert nous explique comment fonctionnent les deux nouveaux assistants de sécurité – l’assistant pré-collision et le détecteur de renversement –, nous donnant un aperçu des tendances technologiques à venir en matière de sécurité automobile

Réaction en 0.2 seconde

Sous-virages, survirages ou freinages soudains comptent parmi les situations qui entraînent l’activation de l’assistant pré-collision de la SEAT Tarraco, the new flagship large SUV from SEAT. La voiture identifie automatiquement si elle est sur le point d’avoir un accident et est ainsi capable de réagir en l’espace de 200 millisecondes. En fonction du type d’accident, l’assistant tend les ceintures de sécurité, active les feux de détresse, ferme les fenêtres et le toit panoramique pour garantir qu’aucune extrémité ne sera coincée hors de l’habitacle

Minimiser les conséquences

«Les systèmes de sécurité active jouent un rôle toujours plus important dans la protection des passagers comme des autres usagers de la route. Dans certains cas, ils peuvent prévenir les accidents et même minimiser leurs conséquences s’ils se produisent quand même», explique Esteban. Le nouveau détecteur de renversement du SUV spacieux SEAT Tarracol’illustre parfaitement. Il s’active lorsque le véhicule se renverse. Dans une telle, le véhicule lance un appel d’urgence, coupe le moteur, déverrouille les portières, allume les feux de détresse et active la ventilation, entre autres fonctions.

SEAT Tarraco large SUV safety features infographic pre-crash assist 1

Alerte permanente des capteurs et modules de commande

La technologie et l’électronique au cœur des systèmes d’assistance représentent «une révolution majeure» dans le développement des voitures. «L’innovation dans le domaine de la sécurité avancée a fait de grands progrès», ainsi que le prouve l’intégration de capteurs «intelligents» et de modules de commande. Grâce à ces technologies, les voitures sont à même d’identifier les causes probables d’accidents, de réagir et de les prévenir. La façon d’avertir le conducteur a évolué elle aussi: les signaux lumineux sont désormais associés à des signaux acoustiques, des guidages vocaux, des vibrations au niveau du volant et même le contrôle de la trajectoire et le freinage automatique, sans intervention humaine.

Mission zéro accident

D’après Esteban Alcántara, «la voiture du futur sera la somme de plusieurs assistants. Le rôle actuel du conducteur deviendra celui d’un passager, les systèmes d’assistance automobile devront s’adapter à cette situation, tout comme l’habitacle.» Les véhicules seront interconnectés, ce qui contribuera à atteindre l'objectif «zéro accident, une mission à laquelle nous nous consacrons déjà.»