2019.0.8.1 CH/FR

Une nouvelle façon de mesurer l’efficience

WLTP – une nouvelle norme est née

La nouvelle Worldwide harmonized Light  vehicles Test Procedure (un cycle de tests des véhicules légers harmonisé au niveau mondial), WLTP en abrégé, est une nouvelle procédure de mesure visant à déterminer les émissions polluantes des véhicules. Elle remplace le cycle NEDC (nouveau cycle européen de conduite), en vigueur depuis 1997.

Ces trois facteurs clés ont une influence sur la procédure de test

Aérodynamique
Plus la résistance à l’air d’un véhicule est élevée, plus il consommera de carburant. Pour réduire sa résistance à l’air, il convient d’en améliorer l’aérodynamique. Même les plus petits changements en matière de résistance à l’air d’un véhicule ont un fort impact à long terme sur l’efficience.

Résistance au roulement
Pendant le trajet, la résistance au roulement réduit l’efficience en raison de la déformation des roues. Par conséquent, il est important de concevoir les pneus présentant un maximum d’efficacité.

Masse
Les objets lourds ont besoin de davantage d’énergie pour se déplacer. Plus un véhicule est léger, moins il consommera de carburant en route. Aussi, légèreté est synonyme d’efficience, ce qui améliore également la maniabilité du véhicule.

Ce que vous devez savoir

Tout est question de précision et de pertinence. La même procédure de tests s’applique aux différentes utilisations dans le monde entier. Il s’agit de l’une des plus importantes modifications jamais apportées dans l’industrie automobile.

Cycles de conduite plus réalistes

Réglage et analyse plus stricts des véhicules

Équipements optionnels pris en compte

Températures plus précises

À quoi ressemble la nouvelle norme

  NEDC WLTP
Mise en œuvre dans l’UE: 1998-08/17 WLTP: 09/17 Approbation de nouveaux moteurs (09/18 tous les véhicules)
Équipements optionnels: exclus inclus (aérodynamisme, résistance au roulement des pneus, masse)
Phases / température de démarrage: démarrage à froid «urbain / extra-urbain» démarrage à froid «bas / moyen / élevé / très élevé»
Durée / distance: 1.180 s
10.966 m 
1.800 s
23.274 m 
Vitesse 120 km/h max.
moyenne de 33,6 km/h
132 km/h max.
moyenne de 46,5 km/h
Idle time:  295 s  234 s 
Acceleration:  1,04 m/s2 maximum  1,58 m/s2 maximum 

Aperçu des émissions des véhicules en conditions de conduite réelles

En sus de la WLTP, des mesures conformes au cycle de tests RDE sont effectuées en Europe depuis septembre 2017. RDE est l’abréviation de «Real Driving Emissions». Contrairement aux cycles NEDC et WLTP, les mesures des émissions ne sont pas effectuées sur le banc d’essai mais dans le trafic. Les émissions nocives mesurées (NOx, particules) pendant le trajet sont appelées émissions en conditions de conduite réelles.

Pendant la mesure RDE, un itinéraire type composé à parts égales de tronçons urbains, de routes secondaires et d’autoroutes est parcouru, mêlant accélération et décélérations aléatoires. La vitesse moyenne sur les routes municipales est de 15 à 40 km/h, avec un maximum de 60 km/h, sachant qu’elle se situe entre 60 et 90 km/h sur les routes secondaires et entre 90 et 145 km/h sur les autoroutes.

Un boîtier de mesure PEMS (portable emission measurement system) équipe le véhicule. Cet appareil mesure les émissions nocives (NOx, CO, CO2) ainsi que le nombre de particules (PN). Le trajet dure entre 90 120 minutes. Dans ce contexte, la température extérieure ne doit pas être inférieure à -7 ni excéder +35°C, la climatisation pouvant être enclenchée.

Les nouvelles valeurs de consommation, FAQ

Que signifient NEDC, WLTP et RDE? 
NEDC («Nouveau cycle européen de conduite») se réfère à un examen sur banc d’essai. Il est valable dans toute l’Europe depuis 1992 et mesure les émissions d’échappement ainsi que la consommation de carburant de VT et VU légers.

Le NEDC a été remplacé par la WLTP normalisée («Worldwide Harmonized Light-Duty Vehicles Test Procedure» – procédure d’essai mondiale harmonisée pour les voitures particulières et véhicules utilitaires légers ). La nouvelle procédure mesure la consommation de carburant d’un véhicule avec plus de réalisme et se fonde sur un cycle de tests modifié avec prescriptions plus strictes.

En sus de la WLTP, les émissions en Europe doivent être déterminées conformément au cycle d’essai RDE («Real Driving Emission»). Les mesures sont réalisées sur route.

Quelle est la différence entre WLTP et RDE?
La WLTP est effectuée pendant 30 minutes sur un banc d’essai à rouleaux, dans des conditions normalisées, tandis que le RDE est réalisé sur les routes publiques. Dans le cadre de la mesure RDE, un itinéraire type est réalisé pendant une durée de 90 à 120 minutes, mêlant des accélérations et des décélérations aléatoires. 

Quand les cycles WLTP et RDE entreront-ils en vigueur?
Le passage aux cycles WLTP et RDE a commencé en septembre 2017. Depuis septembre 2018, la WLTP et une restriction du nombre de particules (PN) sont strictement obligatoires pour tous les véhicules nouvellement immatriculés. La valeur limite RDE supplémentaire pour les oxydes d’azote (NOx) sera pour sa part introduite dès septembre 2019 pour toutes nouvelles immatriculations.

Qu’est-ce que la WLTP implique pour moi?
Les valeurs déterminées par le cycle WLTP visent à représenter la consommation de carburant et les émissions de CO2 de manière plus réaliste. Ceci pourrait signifier que les véhicules dotés de moteurs à combustion avec consommation de carburant et émissions de CO2 élevées doivent être signalés. Le choix individuel du moteur et des options a également un impact sur l’efficience en matière de carburant et de CO2. En fonction de la législation, ceci pourrait se traduire par une hausse de la taxe sur le CO2. 

Comment SEAT met-elle les directives WLTP en œuvre?
Depuis septembre 2018, tous les modèles SEAT sont progressivement équipés de manière à satisfaire au cycle d’essai WLTP.