• Entièrement électrique: recharge en quelques minutes, batterie facilement remplaçable
  • Avantage en termes de coûts d’exploitation de 50% pour les prestataires d’autopartage
  • Parfaite pour la ville, elle allie les avantages de la moto et de la voiture
  • SEAT est le moteur de la micromobilité au sein du groupe Volkswagen

En présentant la SEAT Minimó au Mobile World Congress de cette année, SEAT fait un grand pas en avant dans le cadre de sa stratégie de mobilité urbaine: le concept-car développé en tant que plateforme de mobilité exprime la vision de la mobilité urbaine de demain de l’entreprise.

«Le design de la SEAT Minimó a été spécialement développé pour répondre aux exigences de la mobilité urbaine de demain lorsque l’accès pour les voitures sera restreint et le nombre de prestataires de solutions de mobilité limité», a affirmé Luca de Meo, président du conseil d’administration de SEAT S.A., avant d’ajouter: «La SEAT Minimó est la solution tant attendues par les entreprises d’autopartage: elle contribuera de manière décisive à l’utilité et à la rentabilité de l’autopartage. Le concept que nous présentons aujourd’hui satisfait toutes les exigences relatives à la circulation future en milieu urbain.»

SEAT Minimó révolutionne la mobilité

SEAT Minimó révolutionne la mobilité

La symbiose parfaite de la voiture et de la moto

Les avantages de deux univers ont été combinés pendant le développement de la SEAT Minimó: la sécurité et le confort d’une voiture, et l’agilité et la facilité de stationnement d’une moto. Deux passagers peuvent s’installer facilement à bord du concept-car entièrement électrique. Grâce au système de batterie remplaçable intégré, le véhicule se recharge entièrement en quelques minutes et affiche une autonomie de plus de 100 km. Comme cette voiture ne doit pas être conduite à des stations de recharge, les prestataires de services d’autopartage voient leurs coûts d’exploitation réduits de 50% grâce à ce concept innovant.

Pour une longueur de 2,5 m et une largeur de 1,2 m, la voiture n’occupe qu’une surface de 3,1 m2. Par rapport à une voiture normale occupant une surface au sol de 7,2 m2, elle est beaucoup moins encombrante. La SEAT Minimó peut se garer dans les espaces prévus pour les motos. Deux exemplaires prennent la même place qu’une voiture moyenne sur une voie de circulation.

«La SEAT Minimó est un véhicule hyperconnecté embarquant la technologie 5G, laquelle permet une utilisation facile grâce à la clé ‘Digital Access’ et au système Android Auto™, sans que les utilisateurs ne doivent brancher leur smartphone avec un câble. Outre d’autres fonctions, le véhicule détermine si le conducteur a 16 ou 18 ans pour adapter par exemple la vitesse à 45 ou à 90 km/h. Grâce à Google Assistant pour Android Auto™, les utilisateurs ne sont plus tenus de quitter les yeux de la route et d’éloigner leurs mains du volant car ils peuvent commander la voiture par la voix ou par des fonctions multimédia, de messagerie et d’organiseur», a expliqué M. de Meo lors de la conférence de presse.

SEAT, la meilleure amie de la ville

Avec un concept-car tel que la SEAT Minimó, SEAT renforce son engagement visant à réduire l’encombrement et le volume de circulation en milieu urbain. À cette fin, l’entreprise collabore avec des municipalités pour mieux connaître leurs exigences et leurs besoins spécifiques et pour intégrer dès à présent des propositions en vue d’une meilleure mobilité urbaine dans le développement des véhicules.

SEAT stimule la stratégie de mobilité du groupe Volkswagen.

Avec la présentation de la trottinette eXS KickScooter électrique à entraînement Segway et du concept-car SEAT Minimó, SEAT sera chargée de développer la stratégie de mobilité urbaine et de proposer des produits correspondants en sa qualité de marque de premier plan du groupe Volkswagen.

D’après Luca de Meo, «la micromobilité, c’est-à-dire des parcours de moins de dix kilomètres, représente dès à présent environ 60% de tous les déplacements effectués en voiture. Il existe donc dès maintenant un énorme potentiel commercial pour les prestataires de solutions de micromobilité. Nous cherchons à développer de nouvelles idées et de nouveaux produits adaptés à ces courtes distances. Nos solutions et nos produits sont utilisés par toutes les marques du groupe Volkswagen dans le monde entier.»

De l’analogique au numérique

Pour s’adapter à un monde marqué par de fortes mutations et pour faire progresser la transformation numérique de l’entreprise, SEAT a annoncé la création en 2019 de son propre éditeur de logiciels avec lequel le groupe Volkswagen souhaite renforcer son réseau performant de centres de développement logiciel de sa division informatique. Plus de cent spécialistes travailleront dans ce nouveau centre de compétences pour promouvoir deux aspects importants au sein de SEAT et du groupe Volkswagen. La transformation numérique des solutions informatiques du groupe doit d’une part être aiguisée et développée et ses performances doivent être affutées par la numérisation des processus. D’autre part, de nouveaux modèles commerciaux basés sur de nouveaux concepts de mobilité, sur la connectivité et sur la numérisation du véhicule doivent prendre naissance.

L’entreprise souhaite attirer les meilleurs talents internes et externes afin de faire du centre une référence en matière de numérisation extrêmement moderne à Barcelone.

Le Metropolis:Lab Barcelona doit être intégré au nouveau centre et continuer de développer des solutions innovantes pour une meilleure mobilité. D’autres entreprises SEAT indépendantes telles que XMOBA travailleront elles aussi sur le nouveau site afin d’exploiter au mieux toutes les synergies. Luca de Meo a affirmé: «Le nouveau centre de développement logiciel de Barcelone est révélateur des efforts réalisés par l’entreprise pour passer du statut de constructeur automobile à celui de prestataire de solutions de mobilité.»

La «5G Connected Car» sur les routes de Barcelone

Dans le cadre du projet 5G Barcelona qui cherche à faire de la capitale catalane l’une des villes pionnières de la technologie 5G en Europe, SEAT et Telefónica lancent l’essai pilote «5G Connected Car».

En guise de premier pas vers la conduite autonome collaborative, cette initiative permet au véhicule de communiquer avec l’infrastructure environnante et avec d’autres véhicules. Le véhicule est actuellement testé sur les routes de Barcelone pour collecter des données.

Renforcement de l’écosystème de la connectivité.

SEAT est le premier constructeur européen à proposer une appli (SEAT DriveApp) compatible avec Android Auto™. SEAT présentera une Arona équipée d’Android Auto™ entre les halles 1 et 2 du Mobile World Congress. Android Auto™ simplifie encore plus l’utilisation du téléphone en voiture. Android Auto™ a été conçu pour tenir compte des besoins de sécurité et de confort des occupants aussi bien sur l’écran du téléphone que sur celui de la voiture.